Le secteur canadien de l’aérospatiale accueille d’un bon œil les nouvelles normes ambitieuses sur les émissions de CO2

10 février, 2016

Ottawa (Ontario), 10 février 2016 – Le secteur canadien de l’aérospatiale est favorable aux recommandations sur l’adoption de nouvelles normes d’émissions de CO2 proposées cette semaine par le Comité de la protection de l’environnement en aviation (CAEP) de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Les nouvelles normes sont conçues pour favoriser la mise au point de technologies et d’innovations devant permettre de réduire les émissions des avions et l’ensemble des effets de l’aviation sur l’environnement.

Ces recommandations ont été élaborées par un groupe de travail de plus de 170 experts et observateurs internationaux, dont des représentants du gouvernement du Canada et de l’industrie appartenant au Conseil international de coordination des associations d’industries aérospatiales (ICCAIA), dont l’un des vice-présidents est un membre de l’AIAC. Si le Conseil de l’OACI les approuve plus tard cette année, comme on peut l’espérer, toutes les conceptions de nouveaux types d’aéronefs produites après 2020 seront tenues de se conformer à ces nouvelles normes. Quant aux nouvelles livraisons de types d’aéronefs actuels en cours de production, c’est à partir de 2023 qu’elles y seront soumises.

Jim Quick, président et chef de la direction de l’AIAC a déclaré que « notre association est ravie que l’OACI soit parvenue à un consensus sur de nouvelles normes d’émissions de CO2 pour les avions civils et nous sommes convaincus que l’industrie canadienne saura se conformée à ces nouvelles normes quand elles entreront en vigueur. Les négociations pour y parvenir ont été complexes et les objectifs ambitieux qui ont été fixés n’auraient pu être atteints sans la coopération étroite et l’apport du gouvernement du Canada, des membres de l’industrie, et de nos partenaires de l’ ICCAIA et de l’OACI. »

Il a ajouté que « l’AIAC s’est engagée à œuvrer à l’amélioration de l’empreinte environnementale de l’aviation mondiale grâce à l’adoption de tout un éventail de mesures dont des normes sur les émissions de CO2, l’amélioration des procédures de navigation aérienne, l’introduction des biocarburants et d’autres mesures basées sur le marché. Nous remercions à la fois le gouvernement du Canada et nos membres d’avoir ainsi contribué efficacement aux négociations aboutissant à cette entente historique. »

Liens connexes :
Communiqué de presse de l’OACI (en anglais)
Communiqué de presse de l’ICCIAIA (en anglais)

À propos de l’AIAC:
L’AIAC est l’association nationale représentant les intérêts des entreprises de fabrication et de services du secteur canadien de l’aérospatiale.  Le secteur canadien de l’aérospatiale occupe la cinquième place dans le monde. Son apport au PIB canadien atteint plus que les 29 milliards de dollars; il exporte 80 % de sa production et consacre plus de 20 % de ses activités à la recherche et au développement (R et D). Quelque 180 000 Canadiens travaillent, directement ou indirectement, pour ce secteur.

Information:
Kristen VanderHoek
Directrice des Communications
Association des industries aérospatiales du Canada
613 232-4297 x225
kvanderhoek@aiac.ca