Le Brigadier-général (Ret) Rick Pitre, ancien Directeur général – espace (Ministère de la défense nationale), se joint à l’Association des industries aérospatiales du Canada

13 février, 2020

OTTAWA (ONTARIO) – Jim Quick, président et chef de la direction de l’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC), a fait aujourd’hui la déclaration qui suit pour annoncer que Rick Pitre, brigadier-général (ret) et Directeur général – Espace (ministère de la Défense nationale) se joignait à l’AIAC à titre de conseiller spécial – Espace :

« Au nom du conseil d’administration et des membres de l’AIAC, j’ai le plaisir de souhaiter la bienvenue au brigadier-général Pitre au sein de l’équipe. Diplômé du Collège d’état-major et de commandement des Forces canadiennes et du Royal College of Defence Studies à Londres, au Royaume-Uni, le brigadier‑général Pitre compte plus de 40 ans d’expérience professionnelle, notamment à titre d’officier supérieur de l’Aviation royale canadienne. Contribuant activement aux secteurs de l’aérospatiale et de la défense depuis sa retraite, il pourra mettre à profit sa vaste expérience et ses connaissances étendues pour nous aider à maximiser le leadership du Canada dans l’exploration spatiale. »

Le brigadier-général Pitre assurera la gestion du Comité de l’espace de l’AIAC. De plus, au sein de l’équipe des relations gouvernementales, il offrira à nos membres un soutien en matière de politiques et de relations avec le gouvernement. 

« Bien que la stratégie spatiale du gouvernement fédéral annoncée il y a presque un an ait été un pas dans la bonne direction, la publication d’un plan entièrement chiffré et financé – une étape aussi urgente qu’essentielle – se fait toujours attendre. Avec l’arrivée du brigadier-général Pitre dans l’équipe, nous nous rapprochons un peu plus d’une des cibles de Vision 2025 : profiter pleinement des avantages économiques, sociaux, scientifiques et stratégiques de la position du Canada comme chef de file mondial dans l’exploration, la recherche et la commercialisation de l’espace », de conclure M. Quick.

À propos de Vision 2025

L’AIAC a lancé Vision 2025 il y a un peu plus d’un an. Il s’agit d’une initiative pancanadienne qui a amorcé un nouveau dialogue visant à protéger les emplois des travailleurs d’ici et à assurer notre avenir, comme champion de l’industrie de l’aérospatiale internationale.

Pendant plus d’un an, l’AIAC a mené des consultations d’un bout à l’autre du pays, mobilisant ses membres, les gouvernements fédéral et provinciaux et les quelque 215 000 employés qui dépendent de l’industrie de l’aérospatiale. Des milliers d’entre eux ont pris part aux journées de mobilisation de l’AIAC, y compris des premiers ministres provinciaux, des ministres provinciaux et fédéraux et des représentants de syndicats, de collèges et d’universités. Le processus a été documenté dans un rapport complet intitulé Cap sur un nouvel horizon qui présente les préoccupations et les recommandations de l’industrie, axées sur six domaines prioritaires, exigeant une collaboration accrue entre le gouvernement et l’industrie.

À propos de l’AIAC

L’AIAC est l’association nationale qui représente le secteur de la fabrication et des services aérospatiaux au Canada. Cinquième en importance au monde, le secteur canadien de l’aérospatiale contribue près de 25 milliards de dollars au PIB du Canada, exporte 75 % de sa production et consacre plus de 20 % de ses activités à la recherche et au développement. Le secteur de l’aérospatiale procure de l’emploi à 215 000 travailleurs canadiens.

Pour de plus amples renseignements sur VISION 2025, consultez www.aiac.ca/fr/vision2025 (français) ou www.aiac.ca/vision2025 (anglais).

Personne-ressource pour les médias :

Christine Csversko
Gestionnaire, Communications et marketing
ccsversko@aiac.ca
613-232-4297, poste 235