Jean Charest anime la journée d’engagement pour l’industrie aérospatiale, Vision 2025, de l’AIAC à Montréal

13 décembre, 2018

MONTRÉAL (QUÉBEC), 12 décembre 2018 – L’ancien vice-premier ministre et premier ministre du Québec, M. Jean Charest, a animé aujourd’hui la deuxième journée Vision 2025 de l’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC), à Montréal, où il a rencontré 300 chefs de file de l’industrie ainsi que des représentants gouvernementaux et du secteur de l’éducation, afin de définir le futur de l’industrie aérospatiale au Canada.

« La concurrence mondiale n’a jamais été aussi féroce et nous sommes à un moment décisif où le Canada doit intervenir pour soutenir la concurrence, sans quoi il risque d’être laissé pour compte, a déclaré M. Charest. Le Québec compte plus de 40 000 emplois dans le secteur aérospatial dans près de 200 entreprises. Nous devons nous assurer d’être tournés vers l’avenir et de protéger ces emplois de qualité, ici et partout au Canada. »

Les propos de Monsieur Charest et de Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation, ont suscité l’enthousiasme et une ovation de la communauté des affaires de Montréal, lors du dîner. Le programme de la journée comprenait entre autres une table ronde et des rencontres sur l’industrie 4.0 avec des leaders de l’industrie et du gouvernement.

Tout au long de la journée, M. Charest a dirigé une table ronde avec des représentants des collèges et universités du Québec, ainsi qu’avec des leaders de l’industrie et du gouvernement. « L’industrie aérospatiale est vitale à l’économie du Québec et du Canada. Il nous faut la soutenir en nous dotant d’une vision claire et en nous donnant les moyens nécessaires, a ajouté M. Charest.  C’était incroyablement enrichissant d’entendre les idées, l’expertise et les opinions sur la façon dont nous pouvons nous unir pour nous doter d’un secteur aéronautique solide et revitalisé qui stimulera l’économie du Canada aujourd’hui et demain. »

Charest a entamé une série d’échanges sur l’engagement aérospatial Vision 2025, à Toronto, un peu plus tôt cette semaine et poursuivra l’animation de ces rencontres aux dates suivantes :

  • Vancouver – 10 janvier
  • Halifax – 17 janvier
  • Winnipeg – 28 janvier

Alors que le secteur aérospatial canadien se classe au cinquième rang mondial et a contribué pour près de 25 milliards de dollars à l’économie nationale avec près de 190 000 emplois en 2017 seulement, une stratégie globale visant à guider l’investissement du pays dans ce secteur n’a pas été proposée depuis des décennies. À terme, il découlera de Vision 2025 un rapport et des recommandations qui refléteront les commentaires recueillis lors des discussions dirigées par M. Charest dans les villes ayant une forte présence de l’industrie aérospatiale. Le rapport formulera notamment des propositions pour stimuler la croissance dans ce secteur.

« Nous sommes reconnaissants d’avoir un leader de l’industrie comme Jean Charest mener avec nous Vision 2025, a déclaré Jim Quick, président et chef de la direction de l’AIAC. Nous savons que l’industrie canadienne aérospatiale se situe à une étape cruciale. De ce fait, nous avons besoin d’une stratégie et d’investissements à long terme pour maintenir le Canada à l’avant-garde du secteur mondial de l’aéronautique. »

L’industrie aérospatiale québécoise en chiffres:

  • Plus de 40 000 emplois dans près de 200 entreprises
  • 1 milliard de dollars sont ainsi investis annuellement en R & D, soit 70 % des dépenses totales canadiennes
  • L’innovation mobilise plus de 13 000 ingénieurs et scientifiques dans le secteur aérospatial
  • L’industrie aérospatiale occupe le premier rang de la R & D québécoise au niveau manufacturier

Plus de détails sur Vision 2025 sont disponibles au www.aiac.ca/fr/vision2025 (français) ou www.aiac.ca/vision2025 (anglais).

-30-

Contact média :
Mylène Demers | CASACOM
mdemers@casacom.ca
514 286-2145, poste 232
514 261-5840 (cellulaire)