SPAC – Invitation à se qualifier pour une liste des fournisseurs pour de l’intelligence artificielle

2 octobre, 2018

Le message suivant a été fourni par Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC).


Lancement le 21 septembre 2018
Invitation è se qualifier (IQ) sur une liste de fournisseurs pour fournir au Canada des services, des solutions et des produits d’intelligence artificielle (IA) Responsables et efficaces.

Les applications de l’intelligence artificielle (IA) et leur impact potentiel sur le secteur public sont très variés. Le Canada cherche à intégrer l’IA dans les services tout en veillant à ce qu’elle soit régie par des valeurs, une éthique et des loi claires et conformes aux obligations en matière de droits de la personne.

Après des recherches et des consultations avec l’industrie, le milieu universitaire et la société civile, le Canada a identifié les catégories d’IA et les résultats opérationnels suivants pour informer le processus de solicitation :

  1. Compréhension et modélisation prédictive – Le Canada cherche à maximiser la valeur des données et de l’information au sein des organisations.  Il est nécessaire de mieux comprendre comment tirer parti de techniques comme l’apprentissage machine et les processus de langage naturel afin de prévoir les résultats et de bien comprendre les tendances et les modèles de comportement.  Cela comprend, sans s’y limiter, la préparation des données, la construction et la formation des modèles, la mise en production des modèles et leur suivi au fur et à mesure de leur utilisation.
  2. Interactions entre machines – Le Canada cherche de plus en plus à mettre en place des canaux numériques pour faciliter les interactions entre les citoyens et le gouvernement et les rendre plus accessibles. On s’intéresse à l’exploration de techniques telles que l’analyse sémantique, le traitement du langage naturel, la reconnaissance de la parole et l’appariement de formes fondé sur des règles afin de déterminer comment des techniques peuvent améliorer les interactions avec les utilisateurs et les opérations gouvernementales.
  3. Automatisation cognitive – Le Canada veut commencer à automatiser les tâches de faible valeur afin de maximiser la valeur de leurs employés et d’améliorer l’efficacité des processus opérationnels. Par conséquent, on souhaite utiliser l’IA pour automatiser davantage les tâches répétitives ou les processus à forte composante d’information. Il pourrait s’agir, par exemple, d’applications visant à faciliter la prise de décisions automatisées et l’automatisation des processus robotisés.

Cette nouvelle méthode d’approvisionnement est fondée sur une approche agile, et permettra aux ministères du gouvernement d’accéder rapidement à des fournisseurs pré-qualifiés qui peuvent intégrer l’intelligence artificielle dans leurs services. Services Publics et Approvisionnements Canada (SPAC) a aussi inclus plusieurs innovations dans cette activité d’approvisionnement, incluant une présentation verbale,  l’inclusion de la possibilité de demander aux fournisseurs de travailler ensemble pour répondre au besoin contractuel, de même que certaines flexibilités permettant d’octroyer plusieurs contrats, en plus de nouvelles clauses et conditions commerciales.

L’introduction de tranches de prix facilitera aussi le contrôle du risque pour les fournisseurs et la couronne, tout en favorisant un environnement de collaboration entre les fournisseurs, et un espace pour que tous les types de fournisseurs, incluant les petites et moyennes entreprises, puissent transiger avec le gouvernement du Canada.

Pour plus d’information, veuillez consulter : https://achatsetventes.gc.ca/donnees-sur-l-approvisionnement/appels-d-offres/PW-EE-017-33817