Réforme du processus d’approvisionnement de l’administration fédérale : la ministre des Travaux publics Rona Ambrose annonce la suite du programme

mai 29, 2013

Téléchargez le communiqué (PDF)

Réforme du processus d’approvisionnement de l’administration fédérale : la ministre des Travaux publics Rona Ambrose annonce la suite du programme

Ottawa (Ontario), le 29 mai 2013 – Cet après-midi, à l’occasion de sa visite de CANSEC, le salon de la défense et de la sécurité qui se tient actuellement à Ottawa, l’honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC), a discuté des derniers progrès importants réalisés quant à la réforme du processus d’approvisionnement de la défense. La ministre a souligné la volonté du gouvernement d’inclure le secteur industriel dès le début du processus et de façon constante par la suite, en s’appuyant par exemple sur les capacités industrielles clés pour élaborer des propositions de valeur, et en évaluant l’apport des entreprises industrielles clés à l’économie du Canada et à sa compétitivité.

Jim Quick, président et chef de la direction de l’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC), a répondu en ces termes à l’allocution de la ministre Ambrose :

Au nom des membres de l’AIAC, j’aimerais remercier la ministre Ambrose pour son engagement envers le secteur de l’aérospatiale et de la défense du Canada. Depuis qu’elle a pris en main le dossier de l’approvisionnement, la ministre a accompli des progrès considérables dans la mise au point d’une stratégie d’approvisionnement fédéral qui permettrait de mieux utiliser les forces de l’industrie canadienne, tout en tenant compte des répercussions importantes que les décisions du gouvernement ont sur l’emploi au Canada et la compétitivité de notre pays.

La ministre Ambrose est parfaitement consciente des retombées positives des entreprises du secteur de l’aérospatiale et de la défense sur la création d’emploi, le développement économique et l’innovation au Canada. Les efforts qu’elle déploie en permanence pour créer davantage d’occasions pour les entreprises canadiennes de contribuer, par leur valeur et leur expérience, au processus d’approvisionnement, est pour nous une source de motivation. Nous saluons tout particulièrement sa volonté de collaborer avec l’industrie et d’intégrer les entreprises canadiennes à chaque étape du processus.

Nous encourageons tous les ministères à travailler de concert avec la ministre Ambrose afin de mettre la touche finale aux derniers détails du nouveau cadre d’approvisionnement de l’administration fédérale en temps opportun. Pour que ce cadre nous permette de fournir le meilleur équipement possible à l’armée canadienne et de renforcer l’économie du pays, il est essentiel que l’ensemble des ministères, les acteurs de l’industrie et les parties intéressées travaillent main dans la main. L’AIAC et tous ses collaborateurs confirment leur engagement à travailler avec le gouvernement et ses partenaires afin que, par la mise en œuvre des recommandations énoncées dans les rapports Emerson et Jenkins, nous réussissions à renforcer notre processus d’approvisionnement, pour le plus grand bénéfice des forces armées et de l’ensemble des citoyens du Canada.

-30 –

 

L’AIAC est l’association nationale représentant les secteurs de la fabrication et des services de l’aérospatiale au Canada. Cinquième dans le monde de par sa taille, l’industrie aérospatiale canadienne génère plus de 22 milliards de dollars de recettes, exporte 80 % de sa production et consacre plus de 20 % de ses activités à la recherche et développement. Le secteur aérospatial emploie 160 000 Canadiens et Canadiennes. L’AIAC défend les intérêts de plus de 700 entreprises aérospatiales au Canada.

 

Renseignements :
Kristen VanderHoek

Directrice des communications
613-232-4297, poste 225