Rapport de 2018 sur l’état de l’industrie aérospatiale canadienne : L’aérospatiale reste un leader de l’innovation au niveau national

21 juin, 2018

Ottawa (Ontario) – L’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC) et Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) ont publié aujourd’hui leur rapport conjoint de 2018 sur l’état de l’industrie aérospatiale canadienne.

Ce rapport conclut que l’aérospatial reste manifestement l’un des plus importants secteurs manufacturiers du Canada, car il continue à créer des emplois de haute qualité, des technologies de pointe et des relations commerciales au niveau mondial qui sont essentielles pour assurer la prospérité et la croissance de notre pays à l’avenir. Parmi les principales conclusions de ce rapport, on peut citer :

  • En 2017, l’apport du secteur au PIB a avoisiné les 25 milliards de dollars alors qu’il était responsable de presque 190 000 emplois dans l’économie canadienne. Si la tendance sur cinq en continue à afficher une croissance globale, on observe néanmoins une légère diminution pour les deux dernières années de celle-ci.
  • Le pourcentage de travailleurs spécialisés en sciences, en technologies, en ingénierie et en mathématiques (STIM) est trois fois supérieur à la moyenne nationale du secteur manufacturier. Près du quart des postes dans le domaine des STIM au sein du secteur aérospatial canadien sont occupés par des femmes.
  • Le secteur de l’aérospatiale est le leader national en innovation et en investissements en R et D, avec des dépenses en la matière de 1,7 milliard de dollars en 2017. Ce secteur est à lui seul responsable de 24 % du total des investissements en R et D du secteur manufacturier, même s’il ne représente que 5 % du PIB total du secteur manufacturier, et il consomme plus de 7 fois plus de R et D que la moyenne de l’ensemble du secteur manufacturier.
  • Le secteur canadien de l’aérospatiale conserve sa position de leader mondial dans plusieurs créneaux :
    • 1er dans le domaine des simulations de vols civils;
    • 3e dans le domaine des simulations d’aéronefs civils;
    • 3e dans le domaine de la production de moteurs destinés à l’aviation civile.
  • La chaîne d’approvisionnement mondiale continue à prendre de l’importance dans les exportations de l’aérospatiale canadienne, avec une croissance de près de 50 % au cours des 15 dernières années.

« Ce rapport est un excellent exemple de partenariat productif entre le gouvernement et l’industrie, a affirmé le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains. J’ai été heureux de constater la forte augmentation du nombre de postes occupés par des femmes dans les domaines des STIM, dans le secteur. C’est le genre de croissance inclusive que nous nous sommes engagés à soutenir. »

« Nous tenons à remercier le gouvernement de la poursuite de son partenariat dans la production du rapport de cette année, » a déclaré M. Jim Quick, président et chef de la direction de l’AIAC. « Le rapport publié aujourd’hui montre bien que les entreprises canadiennes de l’aérospatiale jouent un rôle de plus en plus déterminant dans le renforcement de l’économie nationale, de sa main-d’œuvre et des réalisations en innovation. Il administre également la preuve que des échanges commerciaux libres et ouverts, des politiques économiques énergiques et un engagement à investir dans les secteurs novateurs arrivés à maturité sont essentiels pour continuer à soutenir la croissance de l’industrie. »

Quick a également ajouté : « Nous observons également certains reculs dans notre secteur d’activité. Il nous faut continuer à veiller à ce que le Canada attire et conserve les investissements dans notre secteur, des investissements qui sont essentiels pour l’innovation et l’avenir de notre économie. Nous allons continuer à collaborer avec les membres de notre association et avec le gouvernement pour que notre longue tradition de création de prospérité et de possibilités pour les Canadiens, dans toutes les régions du pays, se poursuive dans les années à venir. »

Pour de plus amples informations, prenez connaissance vous-même du rapport.

 

À propos de l’AIAC :

L’AIAC est l’association nationale représentant les intérêts des entreprises de fabrication et de services du secteur canadien de l’aérospatiale.  Le secteur canadien de l’aérospatiale occupe la cinquième place dans le monde. Son apport au PIB canadien atteint les 25 milliards de dollars; il exporte 75 % de sa production et consacre plus de 20 % de ses activités à la recherche et au développement (R et D). Quelque 190 000 Canadiens travaillent, directement ou indirectement, pour ce secteur.

 

Information :

Kristen VanderHoek
Directrice principale, Communications et marketing
Association des industries aérospatiales du Canada
613 232-4297 x225
kvanderhoek@aiac.ca