Prix James C. Floyd

Le Prix James C. Floyd Award est un prix annuel qui reconnaît une personne ou une équipe qui a contribué de façon importante à l’essor de l’industrie canadienne de l’aérospatiale. Le Prix James C. Floyd de cette année est parrainé par Pratt & Whitney Canada.

Félicitations aux Rob Dewar et l’équipe de la CSeries, lauréats 2016 du Prix James C. Floyd! 

James C. Floyd Award 2016 winners

Au premier rang (de gauche à droite): François Caza, Vice-président, Développement de produits et ingénieur en chef, Aéronautique, Bombardier Inc.; Jim Quick, Président et chef de la direction, Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC); Rob Dewar, Vice-président, Programme d’avions CSeries, Bombardier Inc.; Alain Bellemare, Président et chef de la direction , Bombardier Inc. Rangée arrière (de gauche à droite): Fred Cromer, Président, Avions commerciaux, Bombardier Inc.; membres de l’équipe de la CSeries.

Critères et objectifs du Prix

Le Prix James C. Floyd vise à reconnaître une personne ou une équipe pour une contribution exceptionnelle récente à l’industrie canadienne de l’aérospatiale. Cette contribution, dont l’impact et l’importance justifient un niveau exceptionnel de reconnaissance, doit être du domaine technologique, politique, entrepreneurial, de la recherche ou de l’élaboration de politiques, ou encore une réalisation d’étudiants.

Admissibilité

Toute personne ou équipe d’une entreprise membre de l’AIAC, d’une université canadienne, d’une institution de recherche, d’un collège, ou encore d’un ministère du gouvernement peut être nominée pour ce prix. Les nominés de tout âge et de tout niveau d’expérience sont admissibles – y compris les étudiant(e)s et personnes qui ont récemment commencé leur carrière.

Critères pour être nominés

Les personnes nominées doivent faire la démonstration d’au moins une des réalisations suivantes.

  • La réalisation d’un programme ou d’un projet de recherche qui a connu un succès ou qui a eu une incidence positive sur l’industrie canadienne de l’aérospatiale au cours des cinq dernières années.
  • Un geste, un effort, une contribution ou des services exceptionnels rendus à l’industrie canadienne de l’aérospatiale au cours des cinq dernières années.

Les réalisations de la personne nominée devraient être à un stade suffisamment avancé et près d’être terminés pour que l’on puisse prendre connaissance de l’ampleur des résultats et ainsi avoir la démonstration de l’impact ou du niveau de succès du projet en question.

D’autres facteurs peuvent être pris en considération, soit le sens de l’initiative de la personne, sa persévérance, ses habiletés de solution de problèmes, sa contribution à la perception du public face à l’industrie, tant au Canada qu’à l’étranger, la création de partenariats, l’implication dans la communauté aérospatiale en général, ainsi que les habiletés de gestion de personnel et le leadership.

 

L’héritage de James C. Floyd

James C. FloydJames C. Floyd est l’une des grandes figures de l’histoire de l’aviation au Canada. En tant que concepteur en chef du Avro Canada, M. Floyd a joué un rôle prédominant dans le développement de plusieurs des avions les plus superbes jamais produits au Canada – y compris le C102 Jetliner, l’avion de chasse CF 100 et le Avro Arrow. Les membres de son équipe de design et d’ingénierie ont plus tard joué un rôle clé dans le projet américain Apollo d’envoyer un homme sur la lune.

Après l’annulation du projet Avro Arrow, M. Floyd a mis sur pied sa propre entreprise de consultation en aviation internationale et a contribué à de nombreux projets à la fine pointe de la technologie dans le monde.  En 1950, M. Floyd fut le premier récipiendaire non-américain de la médaille Wright Bros. Medal pour son travail sur la technologie pour les avions à réaction – plus précisément pour le design du Avro Canada Jetliner, le tout premier avion à réaction pour passagers au monde. Il a agi comme consultant pour le British Ministry of Technology pour le projet du Concorde entre 1965 et 1972.

M. Floyd fut intronisé au Panthéon de l’aviation du Canada en 1993.