Le secteur de l’aérospatiale est en tête du secteur manufacturier canadien dans les domaines de l’innovation et des exportations

juin 13, 2017

Ottawa (Ontario), le 13 juin 2017 – Le rapport de 2017 sur l’état de l’industrie aérospatiale du Canada, publié aujourd’hui par l’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC) et par Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) montre à nouveau sans ambiguïté que le secteur de l’aérospatiale est le secteur manufacturier le plus novateur du pays. Il est en effet le principal investisseur en recherche et en développement (R et D) puisque, en 2016, il était l’auteur de presque 30 % des investissements dans ce domaine.  Notre secteur d’activité est également fortement intégré aux chaînes d’approvisionnement mondiales et est l’un des principaux joueurs sur le marché international de l’aérospatiale.

Les principaux résultats du Rapport de 2017 sur l’état de l’industrie aérospatiale canadienne soulignent, entre autres que, en 2016, le secteur canadien de l’aérospatiale :

  • était responsable d’un apport de près de 28 milliards de dollars au PIB est de 208 000 emplois à l’économie canadienne;
  • était le principal investisseur en R et D de tous les secteurs manufacturiers, faisant six fois plus de R et D que la moyenne du secteur manufacturier et étant l’auteur de près de 30 % de tous les investissements du secteur manufacturier canadien en R et D;
  • était l’un des trois plus importants producteurs d’avions civils, d’hélicoptères, de moteurs et de simulateurs de vol dans le monde;
  • ses exportations de la chaîne d’approvisionnement canadienne représentaient une part importante de l’activité de l’ensemble du secteur, ayant augmenté de 20 % au cours des 15 dernières années et représentant maintenant plus de 60 % de toutes les exportations de produits de l’aérospatiale;
  • a un volet manufacturier qui met au point de nouvelles technologies à un taux deux fois plus rapide que la moyenne d’ensemble du secteur manufacturier canadien, et il recrute passablement plus d’employés dans des fonctions liées à l’innovation;
  • dépasse la moyenne nationale du secteur manufacturier pour l’utilisation des quatre grands types d’innovation que sont les produits, les processus, l’organisation et la commercialisation;
  • collabore beaucoup plus avec les milieux industriels et universitaires ainsi qu’avec les gouvernements que ne le font en moyenne les autres secteurs manufacturiers du Canada.

« L’innovation a fait du Canada un chef de file de l’industrie mondiale de l’aérospatiale et un endroit où il est logique d’investir dans ce secteur, a déclaré le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains. Ce rapport, qui est le fruit d’une collaboration entre le gouvernement du Canada et l’industrie, réunit un ensemble précieux de données qui servent à mieux comprendre les tendances au sein de l’industrie ainsi que sa contribution à l’économie. De tels renseignements aident le gouvernement à mettre en œuvre le Plan pour l’innovation et les compétences, qui fera en sorte que les Canadiens possèdent les compétences voulues dans l’économie d’aujourd’hui et dans celle de demain. »

« Le secteur de l’aérospatiale est l’enfant-tête d’affiche en ce qui concerne le leadership en innovation au Canada » a déclaré Jim Quick, président et chef de la direction de l’AIAC. « Notre secteur d’activité apparaît comme un secteur qui privilégie la collaboration, qui est intégré au niveau mondial et qui est le meilleur de sa catégorie en création d’emplois fort bien rémunérés et qui offre des possibilités d’embauche aux Canadiens de toutes les régions du pays. Alors que le gouvernement met actuellement en place son plan pour favoriser la prospérité de la classe moyenne canadienne grâce à des entreprises et à des secteurs novateurs, le secteur de l’aérospatiale peut montrer la voie et va continuer à le faire. »
Cliquez ici pour télécharger l’intégralité du rapport.

À propos de l’AIAC :
L’AIAC est l’association nationale représentant les intérêts des entreprises de fabrication et de services du secteur canadien de l’aérospatiale.  Le secteur canadien de l’aérospatiale occupe la cinquième place dans le monde. Son apport au PIB canadien atteint les 28 milliards de dollars; il exporte 80 % de sa production et consacre plus de 20 % de ses activités à la recherche et au développement (R et D). Quelque 208 000 Canadiens travaillent, directement ou indirectement, pour ce secteur.

Information:
Kristen VanderHoek
Directrice principale, Communications et marketing
Association des industries aérospatiales du Canada
613 232-4297 x225
kvanderhoek@aiac.ca