Le plan d’action économique de 2015 vient en aide à d’importantes initiatives dans les domaines de l’espace et de la chaîne d’approvisionnement

avril 21, 2015

Téléchargez le communiqué (PDF)

Ottawa (Ontario) – Le Plan d’action économique (PAE) de 2015, rendu public aujourd’hui par le gouvernement fédéral, assure un financement essentiel à l’industrie canadienne de l’espace et instaure un programme destiné à développer la chaîne d’approvisionnement canadienne. L’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC) se félicite du leadership manifesté par ce PAE dans des domaines où l’industrie contribue de façon importante à l’économie de notre pays.

Sur quatre ans, à compter de 2016-2017, le gouvernement va consacrer 30 millions $ à l’Agence spatiale canadienne (ASC) afin de faciliter la recherche et le développement technologique dans le cadre du Programme de recherche de pointe sur les systèmes de télécommunications (ARTES) de l’Agence spatiale européenne. Il a également annoncé la prolongation de la participation du Canada à la mission de la Station spatiale internationale (SSI) jusqu’en 2024.

M. Jim Quick, président et chef de la direction de l’AIAC, a déclaré à ce sujet que : « L’inclusion de ces mesures, qui suit de peu les annonces par le ministre de l’Industrie, M. James Moore, d’un nouveau Cadre de la politique spatiale du Canada et de la création du Comité consultatif de l’espace, montrent clairement le dynamisme avec lequel le gouvernement fédéral tient à collaborer à l’avenir du Canada dans l’espace. »

Le Plan d’action économique de 2015 annonce également que le gouvernement va consacrer 6 millions $ à la collaboration avec l’AIAC et avec les intervenants des provinces et des régions pour mettre en œuvre une initiative de dimension nationale de développement de la chaîne d’approvisionnement. Les fonds consacrés à cette initiative serviront à mettre sur pied un programme respectant les critères et les normes approuvées par le gouvernement et à assurer le fonctionnement d’une première série d’applications. Par la suite, ce programme sera financé intégralement par l’industrie.

M. Jim Quick estime que « cette initiative nationale de la chaîne d’approvisionnement aura d’importantes répercussions à long terme sur la capacité de l’industrie à faire croître les entreprises qui la composent et à s’intégrer plus rapidement que par le passé à cette chaîne d’approvisionnement. Ce sont là d’excellentes nouvelles pour les sociétés canadiennes, pour leurs employés et pour notre économie. » Le président et chef de la direction de l’AIAC a ajouté que « c’est là un autre jalon important dans la mise en œuvre des recommandations du rapport Emerson et, une fois encore, cela montre sans ambiguïté l’appui que le gouvernement a apporté aux sociétés canadiennes de l’aérospatiale tout au long du processus d’examen du secteur et de mise en œuvre des recommandations qui ont suivi. »

Les secteurs canadiens de l’aérospatiale et de l’espace tireront aussi parti d’autres initiatives relevant du Plan d’action économique. Parmi celles-ci, on peut citer :

  • le prolongement sur une longue période (10 ans) de la déduction pour amortissement accéléré applicable aux investissements en machines et en matériel de fabrication et de transformation;
  • un budget annuel de 2,5 millions $ à compter de 2016-2017 qui sera attribué à Industrie Canada pour accroître la capacité analytique nécessaire à la Stratégie d’approvisionnement en matière de défense (SAMD) du gouvernement fédéral;
  • un investissement unique de 65 millions $ consacré aux associations d’affaires et industrielles afin de leur permettre de collaborer avec les établissements d’enseignement postsecondaire désireux de mieux harmoniser le contenu de leurs cours aux les besoins des employeurs;
  • un budget de 42 millions $ sur cinq ans pour étendre la couverture des services et des ressources du Service des délégués commerciaux du Canada;
  • une augmentation annuelle de 3 % du budget de la Défense nationale, à compter de 2018-2019, qui permettra à ce dernier de disposer de 11,8 milliards $ sur 10 ans; et
  • une réduction, d’ici 2019, du taux d’imposition des petites entreprises de 11 % à 9 %.

M. Quick a ajouté que « Toutes ces initiatives et ces mesures montrent bien, une fois encore, le leadership qu’exerce le gouvernement quand il s’agit de renforcer et d’améliorer la capacité concurrentielle du secteur canadien de l’aérospatiale. Nous tenons à le remercier de son appui et comptons bien continuer à collaborer étroitement avec lui pour garantir que les sociétés canadiennes de l’aérospatiale continueront à croître et à participer au développement de notre économie au cours des années à venir. »

Lien connexe :
Site Web du Plan d’action économique de 2015

À propos de l’AIAC:
L’AIAC est l’association nationale représentant les intérêts des entreprises de fabrication et de services du secteur canadien de l’aérospatiale. Le secteur canadien de l’aérospatiale occupe la cinquième place dans le monde. Son apport au PIB canadien atteint presque les 28 milliards de dollars; il exporte 80 % de sa production et consacre plus de 20 % de ses activités à la recherche et au développement (R et D). Quelque 172 000 Canadiens travaillent, directement ou indirectement, pour ce secteur. L’Association fait la promotion des intérêts des 700 sociétés du secteur implantées dans toutes les régions du Canada.

-30-

Information:
Kristen VanderHoek
Directrice des Communications
Association des industries aérospatiales du Canada
613 232-4297 x225
kvanderhoek@aiac.ca