La capacité concurrentielle du secteur aérospatial canadien occupe la vedette lors du Sommet de l’aérospatiale canadienne

octobre 18, 2013

Téléchargez le communiqué (PDF)

Le Sommet de l’aérospatiale canadienne de 2013 a enregistré une assistance record lors des deux jours de sa tenue qui ont permis de regrouper des dirigeants du secteur, des représentants du gouvernement et d’autres intervenants. Ce fut aussi l’occasion de mettre en évidence les réalisations de ce secteur d’activité et d’apprécier son apport à l’économie de notre pays et les possibilités de croissance qu’il offre pour l’avenir.

« Les activités organisées lors du Sommet de cette semaine nous ont permis de constater que l’innovation, la productivité et les échanges commerciaux confèrent aux entreprises des secteurs aérospatial et spatial un calibre mondial », a déclaré M. Barry Kohler, président de Bell Helicopter Textron Canada et nouveau président du Conseil d’administration de l’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC). « Notre secteur d’activité dispose de possibilités très réelles de continuer à accroître sa capacité concurrentielle et ses retombées économiques, aussi bien au pays qu’à l’étranger. Je suis convaincu que notre collaboration avec le gouvernement pour tirer parti de l’élan suscité par le Sommet et par les rapports Emerson et Jenkins va nous permettre d’obtenir encore de meilleurs résultats à l’avenir. »

Plus de 800 dirigeants de l’industrie, représentants du gouvernement et autres intervenants de toutes les régions du Canada, et d’autres pays, ont participé aux diverses activités du Sommet. Celui-ci comprenait un programme de conférences de deux jours, des réunions interentreprises (B2B), un salon commercial, le Dîner annuel de l’aérospatiale et le Déjeuner du leadership en aérospatiale. Les réunions interentreprises (B2B) et le Salon commercial ont attiré des exposants de tous les secteurs de l’industrie aérospatiale canadienne, ainsi que des délégations étrangères du Brésil, des États-Unis et de l’Ukraine, pour n’en citer que quelques-unes.

Les activités organisées pendant la Conférence, dont le thème était « Enclenchez le changement : innovation, transformation, excellence », se sont intéressées aux tendances dans le secteur aérospatial, aux répercussions de la croissance et de la mondialisation, en insistant sur la nécessité qu’aussi bien l’industrie que le gouvernement s’efforcent de faire les choses différemment afin de rester en tête de la concurrence. De plus, le programme d’instauration de liens interentreprises (B2B) du Sommet a permis d’organiser plus de 500 réunions.

« Nous sommes tout à fait ravis du succès du Sommet de cette année, » a déclaré M. Jim Quick, président et chef de la direction de l’AIAC. « Alors qu’il n’en est qu’à sa troisième année d’existence, le Sommet de l’aérospatiale canadienne continue de regrouper des leaders de l’industrie et du gouvernement et de mettre en vedette les meilleures réalisations des entreprises canadiennes des secteurs de l’aérospatiale et de l’espace. Alors que notre industrie continue à tirer parti des nouvelles possibilités qui s’offrent à elle, nous nous attendons à enregistrer une croissance encore plus forte, aussi bien pour le Sommet que pour l’ensemble des entreprises du secteur, au cours des années à venir. »

L’AIAC est l’association nationale représentant les intérêts des entreprises de fabrication et de services du secteur canadien de l’aérospatiale. Cinquième en importance dans le monde, l’industrie aérospatiale canadienne génère plus de 27 milliards de $ de recettes. Plus de 20 pourcent des activités manufacturière du secteur sont en R&D. L’industrie aérospatiale est responsable de 170 000 emplois au Canada. L’AIAC fait la promotion des intérêts des 700 sociétés du secteur implantées dans toutes les régions du Canada.

Information:
Kristen VanderHoek, directrice des Communications
Association des industries aérospatiales du Canada
613 232-4297 x225, kvanderhoek@aiac.ca