John Maris est désigné le dirigeant de l’année dans le secteur de la défense par la revue Canadian Defence

mars 3, 2017

Ottawa (Ontario), le 3 mars 2017 – John Maris, l’un des leaders du secteur des PME de l’aérospatiale et ancien président de l’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC) a été nommé le Defence Executive of the Year (dirigeant de l’année dans le secteur de la défense) par la Canadian Defence Review,  la revue anglophone en pointe dans ce secteur d’activité.

Jim Quick, président et chef de la direction de l’AIAC, a réagi à cette annonce en publiant la déclaration qui suit.

C’est avec un grand plaisir que je félicite M. John Maris qui vient d’être désigné dirigeant de l’année dans le secteur de la défense par la Canadian Defence Review. Déjà lauréat  de nombreux prix et porte-parole fort écouté des petites entreprises du secteur de l’aérospatiale, M. Marris mérite amplement cette nouvelle distinction. Tant lui que sa société, Marinvent, ont déjà reçu de nombreux prix de diverses régions du monde pour faire écho à leurs capacités exceptionnelles en innovation, au leadership qu’ils exercent et aux services qu’ils dispensent. M. Marris s’est également révélé un défenseur efficace des PME au sein de l’AIAC et lors de l’élaboration des politiques et des programmes de l’aérospatiale , en particulier alors qu’il était président du Conseil d’administration de l’AIAC et dirigeait les travaux du Comité de la petite entreprise de l’AIAC. M. John Marris est sans l’ombre d’un doute un leader doté d’un ascendant dans les secteurs de l’aérospatiale et de la défense  et je suis ravi que l’une des principales publications canadiennes en la matière lui ait ainsi exprimé sa reconnaissance.

À propos de l’AIAC :

L’AIAC est l’association nationale représentant les intérêts des entreprises de fabrication et de services du secteur canadien de l’aérospatiale.  Le secteur canadien de l’aérospatiale occupe la cinquième place dans le monde. Son apport au PIB canadien atteint plus que les 28 milliards de dollars; il exporte 80 % de sa production et consacre plus de 20 % de ses activités à la recherche et au développement (R et D). Quelque 211 000 Canadiens travaillent, directement ou indirectement, pour ce secteur.

Information :

Kristen VanderHoek
Directrice des Communications
Association des industries aérospatiales du Canada
613 232-4297 x225
kvanderhoek@aiac.ca