Epicor ERP Software

Données sur l’industrie

  • Téléchargez L’état de l’industrie aérospatiale canadienne : Le rapport 2013

      À moins d'indication contraire, toutes les données portent sur 2012.

    Retombées économiques

    L'apport du secteur canadien de l'aérospatiale à l'économie canadienne revêt une importance stratégique en ce qui concerne l'emploi, l'innovation, la productivité, la recherche et le développement, le PIB et, de façon plus générale, les échanges commerciaux. Parmi les faits marquants, on peut rappeler que :

    • le secteur est composé d'au-delà de 700 sociétés de toutes tailles, implantées dans toutes les régions du pays, qui sont à l'origine de l'emploi de plus de 170 000 Canadiens.1
    • le secteur génère des revenus dépassant les 42 milliards de dollars dans diverses chaînes d'approvisionnement au Canada auquel il participe, alors que ses revenus directs atteignent 22,8 milliards de dollars; et
    • les activités du secteur sont consacrées à 70 % à la fabrication alors que les prestataires de services d'entretien, de réparation et de révision (MRO) accaparent 30 % du total des activités.

    Innovation

    Le secteur canadien de l'aérospatiale est un leader en innovation avec des performances brillantes aussi bien en R et D qu’en productivité :

    • plus de 20 % des activités du secteur sont dédiées à la R et D;
    • au cours des cinq dernières années, soit de 2007 à 2012, les investissements en R et D ont augmenté de 41 %; et
    • toujours au cours de la même période, la productivité a enregistré une croissance de 19 %.2

    L’avantage comparatif au niveau manufacturier

    Les résultats du secteur canadien de l'aérospatiale se comparent avantageusement à la moyenne de l'ensemble du secteur manufacturier canadien, comme le montrent les données suivantes :

    • sa valeur ajoutée par employé est supérieure de 64 %;
    • il a 46 % de plus de main-d'œuvre qualifiée;
    • les salaires y sont 28 % plus élevés;
    • l'intensité de la R et D y est cinq fois plus forte;
    • il est 2,4 fois plus productif (2007-2012);
    • son indice de la diversité des exportations est 2,1 fois plus élevé; et
    • l'intensité de ses exportations est 1,9 fois plus élevée.

    Dimension internationale

    Lorsqu'on le compare aux pays membres de l'OCDE, le secteur canadien de l'aérospatiale se classe4:

    • au premier rang en terme de productivité;
    • au premier rang pour son importance stratégique dans l'ensemble du secteur manufacturier;
    • au troisième rang au niveau de l'intensité de la R et D2 ;
    • au cinquième rang pour sa contribution au PIB et pour l'importance de ses revenus.

    Le secteur canadien de l'aérospatiale, l'un de ceux qui exportent le plus, exporte près de 80 % de sa production à l'étranger sur des marchés et des segments de produits hautement diversifiés :

    • 54 % des exportations vont aux États-Unis, 26 % en Europe, 12 % en Asie et 8 % en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique centrale et en Amérique du Sud.

    Source : Industrie Canada. Modélisation économique reposant sur les données de Statistique Canada (Registre des entreprises et Cansim), Agence du revenu du Canada, OCDE et observations au niveau des entreprises, 2013.

    1. Emplois directs, indirects et induits
    2. Évaluation de la productivité de la main-d'œuvre et de la valeur ajoutée par employé.
    3. PIB du secteur sur Total des ETP.
    4. Analyse de 2010
    5. Analyse à partir du PIB