Chris Hadfield devient le premier commandant canadien de la SSI : l’AIAC souligne avec fierté un jalon important de la brillante histoire spatiale du Canada

mars 13, 2013

Téléchargez le communiqué (PDF)

Chris Hadfield devient le premier commandant canadien de la SSI :
l’AIAC souligne avec fierté un jalon important de la brillante histoire spatiale du Canada

Ottawa (Ontario), le 13 mars, 2013 – Aujourd’hui, l’astronaute canadien Chris Hadfield a pris le commandement de la Station spatiale internationale (SSI). Il s’agit de la première fois qu’un Canadien occupe ce poste.

Jim Quick, président et chef de la direction de l’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC) a fait à cette occasion la déclaration suivante :

J’offre, au nom des membres de l’Association des industries aérospatiales du Canada, mes sincères félicitations au commandant Hadfield pour avoir mérité d’occuper ce poste, qui représente l’apogée d’une vie de formation et d’excellence.

L’ancien pilote de chasse a dû, pour devenir astronaute, faire preuve continuellement de ses compétences, de son leadership et de son excellence dans ce domaine. Ce sont son travail acharné, sa persévérance et sa ténacité qui lui ont permis de réaliser ses rêves. Le commandant Hadfield est devenu un héros canadien et une source d’inspiration pour nous tous.

Cela fait longtemps que le Canada contribue, avec succès, à l’exploration spatiale et à des initiatives internationales, comme celle de la Station spatiale internationale.

Du Bras canadien et de Dextre à la mise au point de satellites de communications et d’autres technologies, nos compétences spatiales nous permettent d’étendre nos communications dans toutes les régions de notre vaste pays et partout dans le monde, et de mieux comprendre la place qui est la nôtre dans l’univers. Le Programme spatial canadien, et les sociétés qui y ont participé, ont joué un rôle central dans notre recherche de nouvelles frontières et ont contribué à cimenter la place et le rôle du Canada dans le monde.

Le rôle de leader du commandant Hadfield à bord de la SSI s’inscrit dans cette longue tradition. Nous sommes fiers de nos astronautes et de tous ceux, hommes et femmes, qui leur apportent leur soutien et les épaulent. Ils continuent à inspirer les membres du secteur aérospatial que nous sommes et à nous rendre fiers d’être Canadiens.

L’AIAC veille à s’assurer que les industries canadiennes de l’aérospatial et de l’espace sont en mesure de célébrer, pour le bien des générations à venir de notre pays, leurs nombreuses réalisations. À la suite du rapport Emerson de 2012, nous incitons vivement le gouvernement à définir des priorités claires dans le domaine de l’espace et à préciser le rôle que celui-ci jouera dans le développement à venir de notre grand pays.

-30-

 

L’AIAC est l’association nationale représentant les intérêts des entreprises de fabrication et de services du secteur canadien de l’aérospatiale. Cinquième en importance dans le monde, l’industrie aérospatiale canadienne génère des recettes annuelles s’élevant à plus de $41.2 milliards de dollars à travers de multiples chaines d’approvisionnement. Plus de 20 pourcent des activités manufacturière du secteur sont en R&D. L’industrie aérospatiale est responsable de 160 000 emplois au Canada. L’AIAC fait la promotion des intérêts des 700 sociétés du secteur implantées dans toutes les régions du Canada.

 

Information:

Maryse Harvey
Vice-présidente principale
613 760-4562, mharvey@aiac.ca

Kristen VanderHoek
Directrice des Communications
613 232-4297 x225, kvanderhoek@aiac.ca