La nouvelle politique de défense du Canada contribue au potentiel industriel et à l’innovation de notre secteur aérospatial

juin 8, 2017

(Ottawa, Ontario)   M.  Harjit Sajjan, ministre de la Défense nationale, a rendu publique aujourd’hui la nouvelle politique de défense du Canada. Cette politique définit les grandes orientations du Canada en matière de sécurité et de forces armées pour les 20 ans à venir. On n’y remarque en particulier une hausse marquée à long terme du budget de la défense, la priorité accordée à l’innovation dans le secteur canadien de la défense et la reconnaissance de l’importance stratégique des moyens spatiaux pour assurer la souveraineté et la sécurité de notre pays à long terme.

« Nous tenons à féliciter le gouvernement de mettre au premier rang de ses priorités les hommes et les femmes qui servent sous les drapeaux et leurs familles. Nous sommes également fort heureux de voir que le gouvernement reconnaît qu’il est essentiel de soutenir l’innovation et les partenariats pour assurer la sécurité de notre pays. C’est pour tout cela que nous tenons à féliciter tout particulièrement Monsieur le ministre s’acharne, les dirigeants du ministère de la Défense nationale et les membres du comité consultatif d’Examen de la politique de défense de leur travail approfondi, » a déclaré M. Jim Quick, président et chef de la direction de l’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC). L’AIAC et ses membres se tiennent prêts à poursuivre le partenariat en place entre l’industrie et le gouvernement, pour le bien de nos forces armées, de leur famille et de l’ensemble des Canadiens. »

Parmi les mesures ayant des répercussions sur le secteur canadien de l’aérospatial, on peut citer :

  • De nouveaux marchés importants de défense à court et à long terme, et en particulier :
    • 88 nouveaux chasseurs sophistiqués
    • un programme d’avion multirôle de prochaine génération (en remplacement du CP-140)
    • un programme d’avion de prochaine génération de ravitaillement en vol et de transport
    • le remplacement de l’aéronef de transport polyvalent
    • toute une gamme de systèmes téléguidés
    • le remplacement du système RADARSAT actuel
    • l’acquisition d’autres moyens basés dans l’espace, dont des systèmes de communications mondiales par satellite, des outils de surveillance de l’espace et de RSR
  • La reconnaissance du fait qu’un secteur efficace et novateur de la défense est essentiel pour permettre au ministère de la Défense nationale du Canada d’atteindre sa mission, reconnaissance accompagnée de mesures d’engagement qui favoriseront la poursuite de partenariat avec l’industrie
  • Le lancement d’une nouvelle initiative, IDEeS, pour favoriser les innovations du secteur privé dans le secteur de la défense
  • L’engagement à simplifier les modalités d’acquisition de la Défense
  • L’engagement à publier un Plan d’investissement de la défense en 2018, avec des mises à jour tous les trois ans par la suite.
  1. Jim Quick a terminé ses commentaires en ajoutant « la passion et l’engagement des dirigeants et des hauts gradés du ministère de la Défense nationale ont été manifestes lors de toutes les séances d’information et de toutes les discussions qui ont eu lieu aujourd’hui. Tous sont manifestement convaincus du bien-fondé de la justesse de cette politique et travail déjà énergiquement à la mettre en pratique. »

Liens connexes :

Communiqué de presse du gouvernement du Canada

Page d’accueil de La politique de défense du Canada

La politique de défense du Canada – Faits saillants (format PDF)